Savez-vous que le gaspillage alimentaire a des effets néfastes sur la Planète et notre environnement direct ?

Vous ne vous sentez pas concerné ? Pourtant sachez que le gaspillage alimentaire provient : pour 19% de notre consommation à domicile.

Envie de savoir ce qu’est exactement le gaspillage alimentaire, comment il impact notre environnement et comment réduire vos déchets alimentaires chez vous ?

Chez Capsulebio on est engagé dans la lutte anti-gaspillage alimentaire et on vous emmène avec nous !

Le gaspillage alimentaire : chiffres et définition

Dans son étude sur le gaspillage alimentaire, l’ADEME adopte cette définition :

« Les parties de produits considérées à un moment donné de la chaîne alimentaire comme comestibles par l’humain, et qui bien que comestibles ne sont pas consommées par l’humain parce que écartées (tri, surproduction…), perdues (récolte, transformation, transport,…) ou non consommées (périmées, servies mais non consommées). »

Le site France Nature Environnement publie les chiffres du gaspillage alimentaire et son origine :

  • 32% pour la production agricole ;
  • 21% pour la transformation ;
  • 14% pour la distribution ;
  • 14% pour la restauration (collective et commerciale) ;
  • 19% pour la consommation à domicile.

Vous ne vous sentez toujours pas concerné ?

Eh bien sachez que nous sommes tous (en moyenne) responsables du gaspillage de  92kgs de nourriture par an en Europe soit 53% du gâchis alimentaire total.

Chacun est donc acteur du gaspillage alimentaire soit dans son cadre professionnel s’il est agriculture, artisan, commerçant ou restaurateur soit chez soi.

Le gaspillage alimentaire : impact et conséquences

La conséquence la plus évidente est que nous jetons de la nourriture parfaitement consommable !

Ce gâchis alimentaire produit inutilement  des déchets alimentaires facilement évitables.

Mais connaissez-vous les autres conséquences du gaspillage alimentaire ?

Ils sont effarants !

  • production de CO2 : le gaspillage alimentaire est le 3e producteur de CO2 mondial
  • Occupation inutile de terres agricoles : 28% des terres agricoles de la Planète produisent des aliments que nous gaspillons
  • Gâchis de l’eau nécessaire à la production de ces aliments gaspillés : soit 3 fois le volume d’eau du Lac Léman
  • Un gaspillage d’énergie : de la production au recyclage de ces déchets en passant par leur commercialisation, etc
  • La pollution liée au transport des aliments jetés

(source Infographie FNE.ASSO.FR)

Quand on prend conscience en plus qu’1 personne sur 9 dans le monde souffre de malnutrition, y compris dans notre pays, dans les rues près de chez nous, on comprend que le gaspillage alimentaire soit un enjeu crucial pour la Planète et également pour chacun de nous !

Des solutions contre le gaspillage alimentaire et pour la réduction du déchet alimentaire chez soi

Les producteurs, les artisans et les commerçants se sont engagés dans la lutte anti gaspillage alimentaire.

Au lieu d’être jetés, les aliments sont :

  • utilisés pour fabriquer de l’énergie grâce à la méthanisation ou des engrais naturels
  • Vendus en promotion dans des espaces spécifiques des magasins ou grâce à des applications sur nos smartphones
  • Donnés à des associations pour nourrir des personnes dans le besoin

Chacun d’entre nous peut aussi agir pour réduire le gaspillage alimentaire et la production de déchet alimentaire chez soi.

Il suffit d’observer quelques règles simples de bon sens :

  • acheter seulement ce dont nous avons besoin : en anticipant les menus, en faisant des listes de courses, en achetant des produits en vrac
  • Limitez les quantités que vous cuisinez : cela évite d’en faire trop et de jeter et en plus c’est meilleur pour votre santé !
  • Installer un coin compost dans notre jardin, sur le balcon : pour faire de nos déchets alimentaires des engrais naturels
  • Bien ranger ses placards et son frigo : pour ne pas laisser passe les dates de péremption, en mettant les produits à consommer en 1er tout devant
  • D’ailleurs savez-vous lire les étiquettes et les dates inscrites sur les paquets ? « À consommer de préférence avant le » signifie que vous pouvez consommer le produit après la date indiquée sans danger, il sera juste moins nutritif ou moins goûteux. Ces dates-là sont fixées par le producteur pour indiquer une période où la qualité du produit est optimale. Attention aux dates précédées de : « À consommer jusqu’au » qui elles indiquent une vraie date de fin à respecter. En cas de doute, ne vous intoxiquez pas : renseignez-vous !

Capsulebio engagé contre le gaspillage alimentaire et la réduction du déchet alimentaire chez soi

Agir pour lutter contre le gaspillage alimentaire chez soi, c’est aussi acheter de façon responsable !

C’est pour cela que chez Capsulebio nous nous sommes engagés à vous fournir d’excellents thés de façon éco-responsable :

  • nos capsules sont la juste dose pour un thé, une infusion ou un rooibos bio : pas de gâchis alimentaire d’ingrédient dû au surdosage
  • Nous avons travaillé des dates « à consommer de préférence avant le » longues : 2 ans de la production jusqu’à la date indiquée. Si vous la dépassez pas de souci : vous pouvez consommer votre boisson chaude préférée sans risque. Aucune raison donc de jeter nos capsules de thé nespresso !
  • La matière de nos capsules de thé nespresso est végétale, un amidon issu des maïs et blés : pas de gaspillage de ressources et elle se dégrade seule naturellement comme une coquille
  • Nous avons développé des ventes en vrac : pas de déchet alimentaire inutile car vous achetez ce dont vous avez besoin et vous pouvez même nous acheter des bocaux en verre signés ou à personnaliser pour stocker vos capsules de façon élégante et éco-responsable sans emballage superflu !
Capsulebio sélectionne et coupe ses feuilles de thé, ses infusions et ses rooibos bio spécialement pour l'utilisation en machines Nespresso
Patch thé glacé 0 pollution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *